Canicule et/ou COVID19 : ventilation et aération des locaux

Mesures à prendre

Mesures générales

Il est indispensable de :

  • Renouveler l’air des habitations et des bureaux par un apport d’air extérieur afin de diminuer la quantité de virus potentiel et assécher l’air comme les surfaces. Ce renouvellement d’air pourra s’effectuer :
    • Par une aération naturelle par ouverture des fenêtres (minimum 15 minutes, 2 à 3 fois par jour).
    • Et/ou par une ventilation mécanique (avec introduction d’air extérieur).  
  • Limiter le brassage d’air qui :
  • homogénéise la charge virale dans l’ensemble d’une pièce,
  • réduit l’efficacité de la distanciation physique en transportant sur de plus longues distances les gouttelettes émises par les personnes contaminées.  

 

  1. Pour les locaux non pourvus de systèmes spécifiques de ventilation

Il est recommandé de procéder à une aération régulière des pièces par ouverture des fenêtres (10 à 15 min deux fois par jour minimum). En cas de canicule, les ouvrants peuvent être ouverts le soir pour favoriser la circulation d’air.

 

  1. Pour les locaux pourvus de systèmes spécifiques de ventilation avec introduction d’air neuf et extraction d’air (ex système de climatisation collectif, VMC,…)

Il est recommandé de maintenir son fonctionnement :

  • Vérifier le bon fonctionnement (débit de 25m3/h/pers sans pollution particulière liée à l’activité).
  • Eviter le recyclage en basculant les unités de traitement d'air avec 100% d'air neuf (pas de recyclage d’air). L’objectif santé devra être prioritaire à celui des économies d’énergies (source HCSP).
  • Vérifier le bon fonctionnement du groupe moto-ventilateur d’extraction de la VMC (avec feuille de papier proche de la bouche aspiration),
  • Pour les toilettes, il faudra maintenir en permanence la ventilation mécanique, même en cas d’inoccupation. En l’absence de ventilation mécanique, ouvrir les fenêtres. Demander aux usagers d’actionner la chasse d’eau des toilettes avec l’abattant fermé.
  • Veiller à ce que les orifices d’entrée et d’extraction d’air ne soient pas obstrués,
  • Poursuivre la maintenance habituelle conformément au dossier d’installation.
  • Aérer par ouverture des fenêtres (10 à 15 min deux fois par jour)
  • En cas de recyclage partiel, rechercher si un filtre plus performant (type filtre à pollen ou supérieur) peut être envisagé sur l’installation en vérifiant la compatibilité technique.

 

Ne pas modifier les points de consigne de chauffage, de refroidissement et d'humidification spécifiquement pour la COVID 19. La température doit se situer 5 à 7 °C en dessous de la température extérieure.

 

  1. Locaux avec système de ventilation avec recirculation d’air (brassage d’air avec vitesse d’air plus importante que système collectif ex. ventilateur, aérotherme, épurateur d’air, climatiseur par recirculation d’air). Ces systèmes rendent la charge virale homogène dans la pièce et rendent inefficaces les mesures de distanciation physique.
  • Si une seule personne se trouve dans la pièce ; maintenir cette ventilation par recirculation
  • Si plusieurs personnes dans le local : arrêt de ces équipements et prévoir un fonctionnement hors période d’occupation des locaux.

Si fonctionnement impératif pour réguler la température une utilisation reste possible sous conditions :

  • Du maintien simultané de l’ouverture d’une (ou plusieurs) fenêtres pour un apport d’air neuf (l’objectif santé devra être prioritaire à celui des économies d’énergies - source HCSP).
  • D’un fonctionnement à la plus faible vitesse possible, avec écran (ex plexiglas) si plusieurs opérateurs sont dans le même axe,
  • Avec le volet du climatiseur en position haute (flux parallèle au plafond…) 

Le port du masque est vivement recommandé

  • rechercher si un filtre plus performant (type filtre à pollen ou supérieur) peut être envisagé sur l’installation en vérifiant la compatibilité technique.

Dans les locaux avec ventilateur (sur pied ou au plafond) : utilisation possible, si personne seule, avec arrêt lors de l’arrivée d’une personne.

Les ventilateurs ou brumisateurs sont contre indiqués dans les espaces collectifs même en présence de masque.

 

La ventilation dans la pièce dédiée accueillant une personne symptomatique.

En complément des gestes barrières, du port du masque (patient, aidant), des EPI et de la distanciation…conformément aux consignes établies au préalable par la cellule de crise en concertation avec le médecin du travail (cette procédure doit être affichée et connue de tous).

  • Pièce sans ventilation : si possible calfeutrer le bas de porte et ouvrir les fenêtres
  • Pièce avec ventilation collective sans recyclage : maintien du fonctionnement de l’installation (le local et le réseau étant en dépression, aucune contamination des locaux voisins n’est possible)
  • Pièce avec climatiseur « individuel » (avec recyclage) ou ventilateur  : Arrêt du système en cas de personne extérieure.